Notice: Undefined index: usercode in /var/www/vhosts/charmainehaines.co.za/httpdocs/common.php on line 30
Morceaux choisis
 




Charmaine Haines
Morceaux choisis

"Charmaine Haines réalise des icônes dont la forme est inspirée du Moyen Age. L'idée lui vient de créer ces objets élaborés comme des bijoux alors qu'elle visite l'exposition russe de l'Art Chrétien en Allemagne en 1988 (Russian Christian Art Exhibition). Sa réaction face aux œuvres de cette exposition n'est pas d'ordre "spirituel, mais d'ordre formel". C'est "cette dorure et toutes ces décorations" qui enflamment sa créativité. Ce n'est que plus tard qu'elle sera touchée par le mysticisme de l'art Chrétien ancien.

Travaillant dans le domaine de l'argile figuratif, Haines utilise des symboles et des motifs à la fois abstraits et stylistiques pour embellir ces sculptures et objets usuels
Les récipients sont tournés à la main et modifiés pour y inclure des éléments de gravure et du relief. Des touches de couleurs sont ensuite apposées et la surface est badigeonnée d'oxyde naturel afin d'illustrer davantage la maniabilité et la qualité expressive de la surface de l'argile, tels la gravure et les textures qui renforcent ainsi les motifs en surface.

Apres ce premier contact avec cet art des icônes, Haines complète sa connaissance par la lecture de nombreux livres sur l'art du Moyen Age. Elle se laisse le temps de s'approprier la matière visuelle avant de la retravailler. Elle approche et traite son sujet par un geste spontané sur la matière. Chez Haines, son geste n'est pas dicté par une utilisation consciente et calculée de la marque en tant qu'outil d'expression, mais il provient plutôt de son approche directe de l'argile. Contrairement à de nombreux céramistes, qui considèrent le travail de l'argile comme un procédé lent et discipliné, Haines est séduite par l'immédiateté de ce matériau. Elle travaille l'argile directement et avec rapidité ; l'argile répond à son enthousiasme et en est le reflet. Elle presse, ajoute et grave afin de détruire l'aspect plat et animer la surface avec des détails de bas-relief. Les couleurs et la dorure donnent un aspect lustré, renforcé par les cuissons ultérieures. Au final, les objets sont richement décoratifs.

Bien que son travail soit principalement inspiré par le Moyen-âge, le travail de Haines est, à juste titre, décrit comme baroque. Ses icônes sont recouvertes d'une multitude de fioritures, spirales et arrondis. Son impertinence par rapport à sa source d'inspiration ainsi que l'exagération riche avec laquelle Haines travaille son matériau, font que son travail est presque essentiellement post-moderniste. Elle a su filtrer le style d'un autre âge à travers la sensibilité de la fin d'un XXIe siècle. La liberté avec laquelle elle traite le sujet religieux d'origine est teintée d'un soupçon d'ironie.

Les objets en céramique de la série de travaux intitulée 'Gravé dans l'argile' ('Etched in Clay') traduisent la fascination constante de l'artiste pour les Cultures Anciennes, les objets africains et l'art des icônes du Moyen-Âge. Ce travail reflète l'intention de l'artiste de 'filtrer le style d'un autre âge à travers la sensibilité de la fin d'un XXIe siècle'.